top of page
  • Photo du rédacteurNOISE emlyon

Les critères ESG, une boussole pour les entreprises responsables

Que ce soit sur le campus de emlyon business school ou ailleurs, combien de fois avez-vous entendu le terme "critères ESG" ? Si, comme beaucoup, tu as une vague idée de ce que cela signifie mais que tu souhaites en savoir plus, cet article est pour toi !


Les critères ESG, c'est quoi exactement ?

ESG, trois lettres qui signifient Environnementaux, Sociaux et Gouvernance. Ils évaluent la manière dont une entreprise intègre le développement durable dans sa stratégie à travers ces trois critères. Voici quelques exemples pour chacun des critères pour que ça soit plus clair :



Environnemental : Émissions de CO2, consommation d'électricité, recyclage des déchets.

Social : Droits des employés, formation, dialogue social, diversité (par exemple l’inclusivité des personnes handicapées dans l’entreprise).

Gouvernance : Transparence de la rémunération des dirigeants, lutte contre la corruption, composition des conseils d'administration.


En gros, avec ces critères, on cherche à aller au-delà des simples données financières, en prenant en compte l'impact d'une entreprise sur la planète et la société.


Pourquoi les critères ESG sont-ils si importants ?

Il y a plusieurs raisons qui font qu’une entreprise de nos jours doit prendre au sérieux ces critères. Parmi ces raisons, on a :

  • Être en accord avec la réglementation : L'Europe avec sa volonté de devenir le grand chef d'orchestre de la transition écologique a mis en place de nouvelles directives comme la NFRD (Non Financial Reporting Directive) et la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) qui sont contraignantes pour les entreprises. Elles devront dorénavant publier des informations non financières en plus de leurs rapports financiers.


  • Satisfaire les investisseurs : Les temps changent, et les investisseurs aussi ! D'après l'enquête ESG 2023 de BNP Paribas, 76% sont influencés par des enjeux comme le changement climatique. Mais attention, pas de greenwashing : 71% hésitent encore à cause de données ESG discordantes. Cela signifie qu’en plus de vouloir des produits financiers dits responsables, les investisseurs veulent des garanties sur l’impact environnemental et social de ces placements. Imposant donc un travail sérieux des entreprises en matière de critères ESG.


  • Une histoire d’image : Adopter les critères ESG, c'est adopter le positionnement indispensable pour les entreprises. Ça attire les talents et séduit les consommateurs conscients. Et une image soignée, c'est une entreprise qui rayonne et surtout qui attire davantage les investisseurs rassurés par le positionnement de l’entreprise.


  • La rentabilité : Eh oui, éthique et profit vont de pair ! Les entreprises qui adoptent cette attitude ESG ont souvent des performances financières équivalentes, voire meilleures. Pour preuve, selon des études, 90% des entreprises ESG-friendly ne présentent aucune corrélation négative avec leur rendement.

Et les limites ?


Les critères ESG, bien que précieux, ne sont pas sans critiques. Certains soulignent le manque d'uniformité dans les notations ou la potentialité pour les entreprises d'embellir leurs rapports. Savais-tu que leur interprétation diffère selon les agences de notation extra-financières ? Oui, oui, une même entreprise peut avoir des notations ESG qui jouent au yo-yo d'une agence à l'autre. Et ce n'est pas tout ! Certains prétendent que ces agences manquent parfois de transparence pour préserver leurs activités. Dans une moindre mesure, il y a comme un petit air de déjà-vu avec la saga des agences de notation financières lors de la crise des subprimes de 2008. Pour rappel, leurs notations attribuées aux titres adossés à des créances hypothécaires avaient mis le feu aux poudres et ainsi contribué à l’émergence de cette crise.

Gare aux faux pas !


En conclusion, les critères ESG nous rappellent que dans le monde des affaires, la responsabilité va de pair avec la rentabilité. En tant que futurs leaders, nous avons le devoir d'intégrer ces principes dans nos décisions, pour un monde meilleur. Et les critères ESG restent une excellente porte d’entrée pour davantage de responsabilité dans le monde de l’entreprise.


Alors, chers camarades, la prochaine fois que vous entendrez "critères ESG", vous saurez de quoi il s'agit !


Rendez-vous très vite dans le prochain article du NOISE emlyon !


58 vues0 commentaire

Comments


C'était mieux après.

bottom of page